Le Blog des Vendeurs Copyright © 2017 – All Rights Reserved

Lorsque vous commencez le métier de vendeur vous débordez souvent d’enthousiasme doublé d’une faim de loup…Bravo ! Vous maîtrisez  alors votre produit et vos techniques de ventes par cœur, tellement bien que petit à petit vous entrez dans une routine.

Ce train-train, va avoir  pour conséquence d’absorber l’ivresse que vous procure la vente de votre produit, qui à vos yeux perd de sa fraîcheur par lassitude. Remarquez d’ailleurs que lorsqu’un nouveau vendeur rejoint votre équipe il a souvent ce qu’on appelle communément « La chance du débutant ». Il s’agit en fait non pas de chance mais  bien de « L’enthousiasme du débutant », souvenez- vous à vos débuts ?

De plus, avec du métier, vous apprenez aussi à vous confronter aux mauvais cotés de la force (Rétractations, annulations de commande, concurrence, rendez-vous annulés…) qui vous endurcissent et vous rendent méfiant. En réalité, en ce qui vous concerne vous avez gagné en compétence au détriment de l’exaltation.

Alors comment gérer au mieux ces antagonismes qui nous minent pour retrouver l’esprit gagnant et l’ambition.

Dans un premier temps il faut accepter que dans notre profession nous sommes aussi souvent confrontés au succès qu’à l’échec. Que les peurs que nous vivons sont les mêmes que les autres vendeurs, vous n’êtes pas une exception, rassurant. Mais remarquez que le temps que le « Petit nouveau » passe à marquer de son empreinte votre société par ses ventes en cascades, vous passez le votre à tempêter sur son audace et sa chance…Pas vrai ? Alors pour inverser la vapeur et reprendre les choses en main, augmentez votre capital joie et diminuez celui à broyer du noir.

Ce métier est un ensemble de chaînons de motivations. Si un des chaînons se brise on va constater rapidement une baisse de performances chez un vendeur. De ce fait il est important d’identifier : « Les chainons de la motivation ».

Mais pour les « Chainons », il n’y a pas d’ordre établit. Chacun peut apprécier la hiérarchie dans laquelle il veut placer ses chainons.

Pour ma part, le premier c’est le chainon « Argent ». C’est en soit le carburant qui fait avancer un vrai vendeur. Soyez honnête si vous ne l’admettez pas comme la priorité, changez de métier. Ce premier nous amène naturellement  au suivant le chainon «Sûreté » en effet sans argent pas de «Sûreté ». (Logement, habillement, nourriture, formations, livres…)

Pour le chainon de motivation suivant celui de la « Réussite » est un formidable moteur de motivation. Dans ce chainon il faut inclure le besoin d’être estimé par les autres. En effet, pour exemple lorsque j’étais sportif (BMX) et que j’ai gagné mes nombreux titres puis speaker, je pensais avant tout au regard des autres, mes concurrents, mon coach, mes proches, la presse, les spectateurs…

Aujourd’hui c’est la même chose mais dans la vente. Ce besoin d’ « Estime de soi » est aussi un chainon de motivation. Développer cette estime de soi  vous met à l’abri des agressions mentales extérieures et vous permet de choisir vous même ce qui est bon ou pas. Décidez avec qui, comment, où et quand vendre ! Affirmez-vous ! « La personnalité est une jolie vertu en vente »

Mais il y a aussi un chainon que l’on a tendance à mettre de coté c’est celui de « L’exemple ». Oui, être un exemple est un formidable moteur de motivation par ses attitudes, sa rage de gagner, son partage (Ce blog par exemple), ses résultats…D’autres vendeurs sont aujourd’hui des exemples pour de nombreux disciples :Sam Walton, Donald Trump, Warren Buffett, Dale Carnegie

En résumé, pour retrouver la gaieté dans la vente il faut comprendre ceci.

Parfois nous sommes au fond du trou. Il ne se passe rien. Vous ragez. Vous avez l’impression d’être spectateur de ce qui se passe (De ce qui se vend surtout) autour de vous. Vous êtes animé de rancœur et avez presque le sentiment d’être inutile…Suis-je heureux de vendre ?

Et bien sachez que si vous êtes habité par ces sentiments négatifs, rappelez-vous les moments ou vous aviez du succès. (Archive août 2011 « La pensée créative ») Lorsque vous avez vendu, vous avez mis toute l’énergie nécessaire à obtenir des résultats performants. Et bien mettez la même énergie pour vous sortir du bourbier ! Il faut inverser la vapeur tout de suite, pensez aux chainons :

–          Argent

–          Sûreté

–          Réussite

–          Estime de soi

–          L’exemple

Pour conclure, cette citation de Tom Hopkins :

« C’est par habitude qu’on se sent lamentable. C’est par habitude qu’on se sent heureux de vivre. A vous de choisir. »

 © 2012 Initiation Vente All Rights Reserved

Advertisements

Commentaires sur: "« Suis-je heureux de vendre ? » Les chainons de la motivation chez le vendeur." (4)

  1. Marie KREMER a dit:

    Je viens de Viadéo et j’ai cliqué sur votre lien….
    Et bien tout ce que vous dites est bien vrai. C’est parfois dur de se remotiver tous les matins… d’avoir ce large sourire qui attire… d’être enjouée, sure de soi….etc etc;;;;surtout quand on est un indépendant. Si on reste dans son coin, on est « cuits »..Si je puis dire…
    Votre blog m’intéresse.
    Merci à vous.
    Marie

  2. Un article où tous les vendeurs se reconnaitront! Soyons honnête, qui n’a jamais eu un passage à vide?
    Merci Yannick pour cet article qui redonnera sûrement de l’enthousiasme à de nombreux commerciaux fatigués surtout en cette période hivernale 😉

  3. farouk krinah a dit:

    L’article est venu m’apporter une énorme aide mentale (et pratique) à un moment où je vois tout s’écrouler petit à petit autour de moi.

    Merci à tous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :