Le Blog des Vendeurs Copyright © 2017 – All Rights Reserved

« La conviction est la volonté humaine arrivée à sa plus grande puissance. »

Honoré de Balzac

Né à Tours le 20 mai 1799 et mort à Paris le 18 août 1850, est un écrivain français.

Dans cette citation sur la conviction, ressort deux caractères forts nécessaires à tout bon vendeur qui se respecte : Volonté et puissance. La volonté d’aller de l’avant, de se motiver, d’atteindre son but…

Et la puissance de croire en soit, de se battre, de sortir de l’ombre pour aller chercher sa place au soleil. Bel éclairage de la conviction, applicable à l’univers de la vente.

Notre métier depuis toujours consiste à satisfaire une demande particulière répondant à un besoin précis. Mais pour cela nous devons faire preuve de conviction sans relâche auprès de nos prospects. Nous devons avoir la certitude que ce que nous proposons exaucera les souhaits du client. Nous devons en sommes croire en ce que nous faisons et vendons.

« Un « Riche endetté », est un vendeur à qui le client accorde du crédit. »

Si un vendeur traite avec vous, outre l’aspect produit, c’est surtout parce qu’il vous accorde du crédit. N’oubliez pas que lui aussi à sa propre conviction, et souvent elle est mise à mal pas des croyances populaires : Tous des baratineurs, jaseurs, avocaillon…Attention !

Pour rendre fertile un terrain propice à l’achat, vous devez dans un premier temps construire  une bonne relation.Vous devez ensuite apprendre à conditionner votre corps et votre esprit à l’ouverture. Montrez que n’êtes pas un rempart, que vous êtes accessible. Lors de votre entretien client prenez conscience que votre corps en dit long sur vos intentions.

« Votre meilleure garantie vente, c’est votre assurance. »

Pensez à l’image que vous renvoyez. Ouvrir son corps c’est ouvrir son esprit. Par exemple si vous êtes assis, vos mains, bras, buste doivent être visibles. Pensez à regarder votre client dans les yeux, sans insistance non plus, mais le but étant d’accrocher l’attention et d’instaurer un climat de confiance. Sourire n’appauvri pas. Bien au contraire cela se traduit par de l’assurance synonyme de vérité et de crédit. Ce faisant vous encouragez votre client à balayer ses incertitudes et autres zones d’ombres, antonymes de la conviction.

Deux convictions en vente

Mais Il existe deux sortes de convictions : La première celle qui nous encourage et nous guide vers la réussite. Puis la seconde celle qui nous emprisonne, nous limite et peu nous faire vaciller.

La première conviction, en effet on l’a vu est celle qui nous guide, nous encourage et nous a déjà démontré sa gratitude avec de bons résultats et la satisfaction du client. Mais a chaque revers sa médaille. Et oui nous ne sommes pas tous égaux fasse à certaines convictions. Il n’est pas rare que nous ne comprenions pas la décision de certains clients alors que nous avions fait preuve de conviction, la même que le client précédent !

« On appelle « Mauvaise foi » les convictions d’autrui qu’on ne partage pas. »

Philippe Bouvard

Né le 6 décembre1929 à Coulommiers, est un journaliste, humoriste et présentateur de télévision et de radio français.

Mais certains restent septiques. Même avec le fameux « Je vous assure… » ça ne marche pas. Certains autres vendeurs demandent à d’anciens clients d’alimenter cette conviction par des témoignages de satisfactions…Rien n’y fait ! Et oui, et pourquoi ? Tout simplement parce que nous n’avons pas écouté les propres convictions de notre client. Nous avons voulus imposer les n’autres. Du coût vous êtes taxé de « Mauvaise foi », alors que vous ne souhaitiez pas en arriver là. Votre souhait était de vendre !

Attention, bien sur que votre produit satisfait son besoin, il s’agit ici d’une situation de méfiance, de scepticisme. Le client sait que votre produit fera l’affaire, c’est vous le problème. Ne rejouez pas deux fois le même match…Adaptez-vous à l’adversaire. Chaque client à ses propres convictions. Les siennes peuvent être louables mais pour vous dénués de sens. Méfiance, ne vous enfermez pas dans vos convictions !

« Notre opinion est une idée que nous avons, notre conviction, une idée qui nous a. »

Albert Brie

Enfermé

Dans « La pièce à conviction » à double tour. Voilà où notre conviction peut parfois nous emprisonner. Certes ce n’est pas un crime mais l’ouverture est l’essence même du vendeur. Sans cela pas de business. Alors il faut rester vigilant. Nos convictions peuvent nous nourrir mais nous affamer aussi.

Comprendre. Il faut comprendre que la conviction peut être à deux niveaux. Matériel et humain. Une des caractéristiques de la conviction est qu’il n’y a pas de place au doute.

Le danger c’est qu’un produit peut apporter satisfaction à un client convaincu, alors qu’un autre ne va même pas prendre la peine de l’essayer, quel dommage. Donc votre réaction est immédiate voir épidermique. Vous avez « L’intime » conviction qu’il rate quelque chose ! « L’intime » est bien le mot. Elle ne touche que votre cœur. Acceptez enfin que votre conviction ne puisse pas toucher le coeur du client, ainsi vous faîtes preuve de tolérance, antonyme de conviction,  pour peut être ainsi garantir une vente sur un autre produit.

En résumé, la conviction est nécessaire à notre tâche. Mais il faut faire preuve de discernement. Chaque vendeur doit être capable de doser sa conviction. Souvenez vous il y a celle qui vous entraîne vers les sommets et celle qui vous enferme.

Ouvert, voilà un remède contre les convictions. Si votre produit est bon, et que vous en avez l’intime conviction, retenez que votre prospect à la sienne. Tolérance, même si vous êtes convaincu, est bien l’idée à employer pour vendre plus. Le client appréciera votre ouverture et achètera sans nul doute. Ainsi vous serez convaincant…Et lui convaincu !

En conclusion :

« Votre conviction, faîtes en une religion…Pas une mauvaise foi. »

 

© 2012 Initiation Vente All Rights Reserved

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :