Le Blog des Vendeurs Copyright © 2017 – All Rights Reserved

imagesCA1RKLQU

Croire en son utilité

L’évidence ? C’est pas si sur. Certains vendeurs ne se sentent pas utiles. Pour illustrer je vous propose ces quelques chiffres :

Moins du tiers des personnes interrogées estime que les vendeurs seront moins utiles à l’avenir (32%). En revanche, les Français reconnaissent davantage les qualités humaines et relationnelles des vendeurs – l’accueil (80%), la politesse (77%), la disponibilité (64%) et l’écoute (62%) – (1)

L’enthousiasme ! Vous devez en posséder et l’insuffler. Là est la clé du succès. Voici ce qu’un client attend. Vous devez être votre premier fan. Rappelez-vous que votre meilleure garantie vente, c’est votre assurance. En résumé, il faut se concentrer sur : l’accueil, la politesse, la disponibilité et l’écoute. Sachez que de nos jours les clients, bien informés, ne souhaitent plus rencontrer des vendeurs, mais bien des générateurs de progrès et de solutions.

Croire en sa marchandise…et surtout la connaître

Les vendeurs ne sont pas suffisamment informés : 86% des Français estiment que les vendeurs manquent d’information sur leurs produits. (1)

Et oui là encore un chiffre qui parle. Quelle sensation désagréable lorsque vous êtes devant un vendeur qui vous objecte à chaque une de vos questions : « Bougez pas, je vais me renseigner. » Ce même vendeur qui l’instant d’avant vous a accosté en vous disant : « Je peux vous renseigner ? » Alors, la preuve est faîte ici qu’il est bien nécessaire de connaître ses produits. Retenez ceci : « Tout objectif flou mène à une connerie précise. »

Croire en sa réputation et sa notoriété

C’est vous qui allez construire cette image de réputation et de notoriété. Si vous intégrez les deux premiers points, votre utilité et la connaissance de vos produits, vous avez déjà fait une bonne partie du travail. A cela il faut ajouter.

Le suivi de votre client :

https://initiationvente.com/2012/04/07/prochainement-qui-maime-me-suive-le-suivi-dans-la-vente/

accélérateur de réputation.

Et la fameuse prospection :

https://initiationvente.com/2013/01/10/la-prospection-terrain-mieux-la-vivre-pour-optimiser-ses-performances/

levier de notoriété.

Sachez qu’un ancien client satisfait sera plus disposé à retraiter avec vous, même si votre concurrent propose une meilleure offre. Peut être, il vous demandera de faire un geste, mais c’est vous qui emporterez encore la vente. Aussi il faut savoir donner parfois pour recevoir et une affaire en amène une autre, n’est ce pas ? Ne perdez pas de vue que vos meilleurs ambassadeurs sont vos précédents clients, puissent t’ils avoir été satisfaits, là est votre rôle. Un jour ils vous vendront à leur tour. Procéder ainsi reste un indiscutable accélérateur de business.

Croire en l’échange d’expérience

Vendeurs, vous devez savoir que l’échange d’expérience reste un précieux butin. Il est important de dédier du temps à cet échange. Plusieurs solutions s’offre à vous : livres, formation, conférences, réseaux sociaux… Le savoir n’est utile que si on le transmet. Dans la vente c’est encore plus vrai. Cela vous permet, outre le fait d’apprendre, de vous confronter aussi à des vendeurs qui rencontrent les mêmes succès ou difficultés que vous. Ces échanges vous rendront plus performants et grandiront votre ardeur à vendre.

Croire en son succès

Enfin pour conclure, il est bien évident qu’il faut savourer ses succès. L’estime de soi est très importante. La vente est un métier qui se heurte souvent à l’échec. Vous devez être capable, et sans gloriole mais avec fierté de vous dire que vous êtes un bon vendeur. Penser ainsi est une brillante réflexion et un régulateur de réussite. Pour éclaircir cet aspect je vous invite à lire ces articles sur la confiance en soi et la résistance à l’échec.

https://initiationvente.com/2012/02/16/prochainement-suis-je-heureux-de-vendre-retrouver-lesprit-gagnant/

https://initiationvente.com/2012/01/20/le-succes-est-brillant-lechec-est-mat-coluche/

Maintenant à vous de jouer…et de gagner bien sur.

(1) L’Étude « La culture du service en France » a été réalisée par l’IFOP pour Elyon Services du 26 au 28 mai 2010 sur un   échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire CAWI auto-administré en ligne (Computer Assisted Web Interviewing).

http://www.neomag.fr/e-docs/00/00/0B/28/document_actualite.php

© 2014 Initiation Vente All Rights Reserved

Publicités

Commentaires sur: "Actualité : Pour vendre mieux, que doit-on croire ?" (2)

  1. Merci pour cet article ! Un très bon coaching qui donne envie de prospecter 🙂 encore faut-il savoir reconnaître ces cibles, mais c’est un autre débat !
    bonne journée !

  2. Ce que tu expliques dans ton article est totalement VRAI. De nos jours, les vendeurs ne connaissent pas forcément le produit qu’ils vendent à leur client, et c’est la que se trouve toute la difficulté de répondre correctement aux exigences des prospects/clients. Personnellement, je suis partisan du fait que chaque vendeur doit être assigné à un panel de produits qu’il connait à la perfection et dont il peut partager les informations les plus précises possible à son client.
    Merci beaucoup pour ces conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :